Avoir un père présent physiquement mais absent dans sa position de père au sein de la famille

Retour

Avoir un père présent physiquement mais absent dans sa position de père au sein de la famille

cliquez sur les images pour les agrandir

 

Un père présent physiquement n’est pas un père, c’est un géniteur.

 

Occuper la position de père n’est pas donné à tous les hommes. Et surtout pas aux femmes car, en l’absence de celui censé occuper la position de père, parfois quelques femmes se mettent en tête d’être mère… et père.

 

Beaucoup de femmes choisissent des hommes qui, de toute évidence, c’est leur témoignage, ne souhaitent pas occuper la position de père, c’est-à-dire, travailler pour être reconnu par l’enfant comme étant son père.

 

Les enfants démunis sont le fruit d’une difficulté des adultes qui l’entourent. C’est à la majorité de l’enfant que celui-ci sera prêt à porter la charge sociale de ses actes. Avant cela, c’est aux adultes, d’abord, de s’interroger sur la difficulté de l’enfant à être parmi nous, de manière vivante, civilisée.

 

Si le père, jadis, était représenté par l’autorité au sein de la famille, son absence d’autorité à laisser vacante l’insatisfaction et la détresse.

 

Le père auquel je fais référence ce n’est pas le Monsieur moustachu, c’est le Monsieur moustachu qui veille à ce que la vie soit possible pour les membres de sa famille. Quand l’homme cède de sa position de père, il laisse la place à ce que la mère porte la famille. Bien entendu, il y a des mères qui se prêtent à une telle entreprise, à savoir, s’occuper de travailler, s’occuper de la maison en rentrant du travail, s’occuper de l’éducation des enfants…

 

Le discours d’un certain nombre d’hommes est qu’ils ont travaillé toute la journée et qu’ils ont besoin de se détendre : devant la télé, isolé des activités domestiques.

 

Un tel comportement instaure chez les filles et les fils, l’idée qu’être père c’est se comporter en goujat, en paresseux, en profiteur.

 

Occuper la position de père c’est éduquer ses enfants, c’est prendre soin de sa femme. Prendre soin ici est à entendre d’abord sexuellement.

 

Des enfants agressifs, des femmes malheureuses, des femmes qui divorcent et qui trouvent des beaux-pères qui violent leurs enfants, tout cela est la preuve que les maris n’ont pas occupé la position de père.

 

La position de père dans une famille ne concerne pas uniquement les enfants. Elle concerne, les enfants, la femme et le mari lui-même. La position de père est une position d’autorité. Et tous au sein de la famille sont concernés.

 

Un homme occupe la position de père quand l’enfant le reconnaît ainsi.

Un homme occupe la position de mâle quand une femme le reconnaît ainsi.

Un homme se reconnaît en tant que tel quand ses parents, la société, le reconnaissent tel.

 

La confusion s’installe pour les enfants quand leur père appelle sa femme « maman », quand leur mère appelle l’homme censé la baiser « papa ».

 

C’est pour cette raison qu’il est important de savoir que devenir parent est une opération quotidienne, qui ne se construit pas dans son coin, mais avec de l’aide, en parlant. Avec un psychanalyste...

 

 

 

 

 

Contactez-nous