Quelle différence y-a-t-il entre l’affect et l’amour ?

Retour

Quelle différence y-a-t-il entre l’affect et l’amour ?

cliquez sur les images pour les agrandir

En cette période de fin d’année, les expressions affectives, affectueuses, sont plus exacerbées. D’ailleurs quelques personnes ne supportent pas l’expression d’affect chaleureux lié à Noël et au Nouvel an. Ils trouvent cela hypocrite.

 

Et pourtant, l’affect est, en psychologie, cette disposition affective basique, par opposition à l’intellect, qu’il est possible de décrire par l’observation du comportement, mais qu’il n’est pas possible d’analyser dans un premier abord. Parfois quelqu’un peut dire : « Je n’aime pas cette personne ! ». Quand nous nous intéressons davantage et nous demandons pourquoi, la réponse la plus immédiate, la plus spontanée, est : « Je ne sais pas ! ».

 

Puisque nous avons évoqué l’amour, continuons.

 

L’amour est une attirance affective ou corporelle qui, en raison d’une certaine affinité, vise à attirer l’autre vers soi. Rappelez-vous, lecteur, du « je t’aime… je t’aime pas du tout, je t’aime un peu, je t’aime beaucoup, je t’aime passionnément, je t’aime à la folie ». Si le dernier pétale coïncide avec cette dernière expression, c’est l’euphorie chez les enfants.

 

Bien entendu tout est mystère dans l’amour. Comment cerner ce qu’une personne vit dans son corps pour qu’il puisse vouloir s’unir par un lien étroit, comme le mariage par exemple ?

 

L’amour commence dès l’enfance et n’est pas l’ouvrage d’un jour. Nos poètes, le plus intrépide d’entre eux, Jean de la Fontaine, disait ne pas prétendre tout expliquer mais, il faut constater une proximité entre amour et  folie.

 

L’amour est aveugle dit le dicton. Le poète nous enseigne qu’un jour l’amour et la folie jouaient ensemble lorsqu’une dispute éclata. A cet instant, la folie donne un coup si violent à l’amour qu’il en devient aveugle. Les Dieux sont étourdis car l’amour ne peut marcher qu’avec un bâton. Le dommage devrait être réparé. C’est pourquoi, dorénavant, la folie est condamnée à servir de guide à l’amour.

 

Existe-t-il une différence entre l’affect et l’amour ? L’affect est la disposition à…

 

Nous pouvons parler de la haine, de la tristesse, de l’amour, comme des dispositions à s’unir étroitement. Mais comme la question concerne uniquement l’amour, nous pouvons dire que l’amour est l’attirance affective, et non intellectuelle, à aller vers l’autre ou vers soi-même, avec la disposition d’un lien étroit.

 

Avec le poète, il nous est possible de dire que l’amour est une des formes de l’affect. Dans tous les affects, la tendance est de s’approcher de l’autre le plus intimement possible. Pour l’amour c’est une évidence, mais il y a des amours où l’être se colle tellement à l’autre qu’il peut étouffer ce dernier. Nous pensons ici aux mères et aux pères trop aimants qui fragilisent leurs enfants ou les aliènent du monde. Nous pensons aussi à ces femmes et ces hommes qui, au nom de l’amour, agressent et tuent.

 

Et pourtant, dans la haine, il est possible de trouver la même tendance à l’union que celle que nous trouvons dans l’amour et dans la tristesse. Même si cela est moins évident, quand quelqu’un hait quelqu’un d’autre, apparemment, il veut que cette personne s’éloigne. Cela n’est qu’apparence…

 

Si l’affect est poussé à son extrême, c’est par la rencontre des corps, dans la lutte ou carrément dans l’avalement de l’autre, de sa chair, que nous trouvons l’évidence que, dans l’affect, la visée est d’être très proche de l’autre jusqu’à le faire disparaître en soi.

 

 

Si vous vous sentez concerné par ce sujet cliquez sur le bouton -contactez-nous - ci- dessous. 

Contactez-nous