Ne pas avoir confiance en soi, paris 9

Retour

Ne pas avoir confiance en soi, paris 9

cliquez sur les images pour les agrandir

Le manque de confiance en soi est un sentiment qui peut paralyser celle ou celui qui en souffre. Il peut se présenter sous plusieurs facettes : celle du manque d’estime de soi ; de l’impuissance, qu’elle soit impuissance morale, impuissance d’autorité ou face à l’autorité, l’impuissance sexuelle, une incapacité – qu’elle soit mentale ou physique – à accomplir une activité, une tâche. Ce manque de confiance en soi peut apparaître comme une forme de timidité, par la peur de l’échec.

 

Quelques personnes sous-estiment leurs compétences, leurs capacités mentales ou physiques à accomplir une tâche ou tout simplement à s’accomplir dans la vie en se disant « Je n’ose pas » ou encore « Je ne suis pas capable ».

 

Pour trouver des solutions pour sortir d’une telle relation avec soi, notre bon conseil est que vous puissiez rencontrer un psy, psychothérapeute, psychologue, psychanalyste ou un psychiatre pour en parler.

 

Ils ont la formation et la compétence nécessaire pour vous écouter et construire avec vous une solution pour votre difficulté.

 

Si vous le souhaitez, vous pouvez me contacter au 01 47 70 56 02.

 

Parfois, le fait de ne pas avoir confiance en soi peut s’exprimer par un comportement de dévalorisation de soi et de ce qu’on fait. Vu de l’extérieur, la personne apparaît être introvertie, elle a un discours de victime, procrastine à longueur des journées, ce qui repousse collègues de travail, amis et parfois amours.

 

Personne ne veut être à côté de quelqu’un qui n’a pas de confiance en lui, sauf si la partenaire ou le partenaire tire des bénéfices d’une telle situation.

 

Une telle situation de manque de confiance peut même aller jusqu’à l’auto-flagellation, nourrissant ainsi un sentiment de frustration, de tristesse, de déception.

 

Ces effets de dévalorisation peuvent d’abord avoir leurs origines dans l’enfance. Ensuite, c’est la personne elle-même qui s’auto-dévalorise. Ce cercle infernal ne prend fin qu’avec une psychothérapie.

 

Pour choisir un psy, vous avez un choix de belle importance à Paris, et même en banlieue.

 

Comment choisir son psy ? Il est important qu’il vous inspire confiance. Et dans le cas contraire, quelle en est la raison ? Son cabinet n’est pas accueillant ? Il a l’air négligé ? Elle se montre plus séductrice qu’ayant une écoute attentive et fine de ce qui vous amène chez elle ?

 

Rappelez-vous que, ne pas avoir confiance en soi sera au cœur de votre rencontre avec le psy en question. Dites clairement, les raisons de votre souffrance. C’est votre franchise qui fera la différence entre une psychothérapie réussie et un échec thérapeutique.

 

Il est important que tout votre courage vous l’utilisiez à dire quelle est la raison, selon vous, de vos difficultés avec la confiance.

 

Si vous estimez qu’il s’agit de raisons intellectuelles (vous n’avez pas poussé assez loin vos études) ou d’ordre physique (vous vous sentez anorexique, obèse, trop petit, trop grand, pas belle, ou pas beau), lancez-vous. Dites avec votre cœur. Votre franchise est la clé d’une bonne partie de la réussite de la psychothérapie.

 

 

 

 

Contactez-nous