Manque d'ambition, rectifier le tir en prenant rendez-vous pour en parler. Paris 9

Retour

Manque d'ambition, rectifier le tir en prenant rendez-vous pour en parler. Paris 9

cliquez sur les images pour les agrandir

Manquer d’ambition

 

Un collègue psychiatre m’a raconté que, pendant son enfance, avec ses frères, sœurs et cousins, ils discutaient entre eux et, à la question : quel métier penses-tu exercer quand tu seras grand, les sœurs disaient maîtresse d’école, avocate, un des frères parlait de devenir ingénieur – il est devenu informaticien –, un autre voulait devenir médecin, il est devenu comptable et un cousin disait qu’il voulait devenir vacher. Cela faisait rire toute la bande de jeunes gens. D’ailleurs cela est devenu une blague qui amusait énormément le père du garçon en question car, dans les réunions de famille, son père posait la question à un ou deux enfants pour enfin, poser la question à son fils qui, quelques années plus tard, maintenait le même projet, à savoir, devenir vacher.

Le manque d’ambition de ce jeune garçon était une évidence pour toute la famille. Quel était la cause de son manque d’ambition ?

La réponse est venue à l’adolescence. Un jour, seul avec son père, il avait dit qu’il voulait être vacher parce qu’il ne se sentait pas bien à l’école. Il n’arrivait pas à apprendre.

Le jeune homme est devenu vacher. Mon camarade est devenu médecin, spécialisé en psychiatrie, en pédopsychiatrie pour être précis.

Le manque d’ambition doit être examiné dans le détail de l’histoire de chacun et pas selon des règles sociales.

Cette anecdote vient simplement signaler la dimension de souffrance qui enveloppe le discours de cet enfant devenu adulte car il est possible de devenir vacher si le cœur est au rendez-vous.

Aujourd’hui, il est possible de décider de son métier sans se soucier du qu’en dira-t-on.

D’ailleurs, un financier réputé avait laissé tomber la bourse pour devenir boucher.

Cela pour dire que le manque d’ambition concerne son propre désir et non son rapport avec sa famille ou la société.

Si vous souhaitez savoir sur ce qui vous manque, sur votre ambition, sur la voie que vous avez suivie ou êtes en train de suivre, sans ambition, sans désir, contactez un psy – psychologue, psychiatre, psychanalyste – de votre choix. Il pourra vous aider à rectifier le tir du destin que vous construisiez pour votre vie.

Si vous désirez me contacter, mon numéro de téléphone et le 01 47 70 56 02.

Il y a des personnes qui n’ont pas d’ambition, d’autres qui ne savent pas quelle est leur ambition. L’amour ? Une excellente carrière professionnelle ? Ils ne savent pas. Ce manque d’ambition peut avoir des origines psychologiques.

Vous êtes dynamique, vous aimez travailler mais votre travail n’apporte pas le plus qui pourrait vous indiquer que vous êtes sur la bonne voie existentielle. Peut-être il faut penser à contacter un psychologue dans votre région ou un psychiatre pour en parler.

Il faut bien faire la distinction entre ce que vous pensez et l’avis de votre entourage (amis, copines, frères, sœurs, parents,…).

La personne la plus habilitée à décider quel est le chemin que votre vie doit prendre c’est vous, bien évidemment.

Le psy ne pourra que dévoiler les nœuds où s’enroule votre difficulté, votre inhibition, votre manque d’ambition.

 

 

 

 

 

Contactez-nous