Devenir psychanalyste, Ecole et supervision, à Paris 9ème

Retour

Devenir psychanalyste, Ecole et supervision, à Paris 9ème

cliquez sur les images pour les agrandir

Qu’est-ce qu’une école de psychanalyse ?

C’est une organisation qui rassemble des personnes ayant une formation universitaire ou étudiants en psychologie ou en médecine, spécialité psychiatrie dans la majorité des cas, qui désirent devenir des cliniciens. Des cliniciens habilités à occuper la position de psychothérapeute ou de psychanalyste.

 

La fonction de l’école, dans une tradition initiée par Freud dans ses réunions du mercredi soir, est de transmettre la psychanalyse, d’étudier les formations de l’inconscient.

 

L’école a cette fonction de transmission, d’abord sur ce qu’est l’inconscient, puisque l’inconscient est directement attaché à ce qu’est la psychanalyse, mais aussi la fonction d’étudier les formations de l’inconscient, le rapport de la psychanalyse avec la médecine, avec la société, mais il faut mettre en évidence que la première transmission d’une école de psychanalyse, c’est d’inviter vivement ses membres à continuer leur propre recherche sur l’inconscient et cela se passe sur le divan, dans la consultation du psychanalyste.

 

Nous avons plusieurs écoles de psychanalyse en France. Nous pouvons constater que la psychanalyse s’y développe avec une très grande force car nous avons en France en général, et à Paris en particulier, une vraie pépinière de cliniciens de très haut niveau.

 

Chaque soir, partout dans le monde civilisé, il y a des gens, après leur journée de labeur clinique, qui se rassemblent d’une manière tout à fait civile, c’est-à-dire sans aucun engagement officiel, que ce soit avec un ministère ou avec une autorité quelconque, ces gens se rencontrent d’une manière amicale pour, comme Freud, étudier le psychanalyse.

 

École de psychanalyse, c’est un rassemblement de désir autour du signifiant construit par Sigmund Freud et porté par Jacques Lacan.

 

Qu’est-ce la supervision ?

C’est la rencontre entre un clinicien plus expérimenté et un jeune qui démarre son exercice clinique. Dans la supervision, le clinicien demande au praticien d’amener ce qui s’est passé entre lui et le patient et la fonction du superviseur est de signaler les dérives techniques, les maladresses  méthodologiques et les erreurs de conduite de la cure. C’est pour cette raison que j’avais mis en place une cartographie de la clinique, et plus récemment une carte maritime, pour donner une vision d’ensemble au praticien pour qu’il puisse saisir où il se trouve dans l’océan de l’inconscient, comme j’aime rappeler le mot de Freud, puisque nous parlons d’océan Atlantique, océan Indien, et bien j’appelle océan inconscient ce monde inconnu des terriens, monde qui n’a jamais effrayé un certain nombre d’aventuriers, désireux de savoir, de ramer et de naviguer dans des eaux jamais sillonnées, comme dit le poète Camoes.

Contactez-nous